Publié par : Eric Bondo | 18 mars 2011

La grande victoire de l’Alliance Sociale

Eh bien, je pourrais pas vous dire que je suis soulagé, j’aurais préféré perdre mon pari, mais je n’aurai pas à aller m’excuser sur scène à la prochaine manif de l’Alliance Sociale. Parfois, on aimerait bien avoir tort. Mes propos sur la grande manifestation organisée par l’Alliance Sociale samedi dernier n’étaient pas des souhaits, mais des prédictions.

Qui se sont bien sûr avérées exactes.

Hier, jeudi, le Ministre des finances, Raymond Bachand, a confirmé ce à quoi je m’attendais. Les 50 000 personnes qui se sont rassemblées à Montréal samedi le 12 mars, n’ont eu aucun, mais aucun *(*&!"%*&?" d’impact sur le budget du gouvernement Charest. Si j’étais chroniqueur sportif, je dirais que le mouvement social n’a aucune victoire à se 20 dernières SAISONS. Sauf pour les étudiants, qui ont compris avec la bataille des 103 millions en 2005, que c’est en faisant la grève pendant assez longtemps que l’on peut obtenir quelque chose d’un gouvernement. Et même eux doivent se demander, voyant que la victoire ne fut que partielle, s’ils n’auraient pas dû continuer un peu la bataille.

Alors, à l’Alliance sociale, je dis ceci : arrêtez de vous lancer des fleurs, vous avez encore perdu. Encore reculé. 50 000 personnes dans une manif qui ne donne absolument rien, c’est un échec. Arrêtez de faire comme l’élite qui ne veut jamais perdre la face en transformant un échec lamentable en victoire éclatante. Il est temps de faire preuve d’un peu d’humilité et d’avouer : nous avons perdu, le gouvernement a encore fait à sa guise.

J’eus un sourire en coin lorsque les premières déclarations du Premier Ministre Charest, lundi dernier, furent : nous gardons le cap. Cette expression tant entendue au cours des 8 dernières année commence à me faire rire. Rire de Charest? Non. Rire de ses pseudo-opposants. Oui, pseudo. Même pas une petite roche dans son engrenage néolibéral en 8 ans. Niet. Nada. Aujourd’hui, partout on discute des mesures budgétaires d’austérité frappant les étudiants et les baby-boomers. Avec dégoût et indignation, du côté du mouvement social.

Le mouvement social, qu’il soit sous l’appellation Alliance Sociale ou Regroupement-des-losers-perpétuels-qui-se-lancent-des-fleurs-pour-éviter-de-se-remettre-en-question, ne gagne sweet fuckall. Et en plus, il perd de la crédibilité auprès de la population en essayant de faire semblant que chaque manif est une victoire alors qu’elle annonce d’importants reculs.

Un peu d’humilité, bordel! C’est tout ce que ça prend. Et pour un mouvement populaire, me semble que c’est le début qui s’impose: L’humilité de dire qu’on ne gagne rien.

J’veux pas être méchant; je veux juste l’entendre : nous avons perdu. Notre stratégie n’est pas la bonne. Nous n’arrivons pas à faire changer le cap à ce gouvernement avec notre méthode.

Au pire : nous n’avons aucune idée de comment faire pour arriver à nos fins. Là, je vous serrerais dans mes bras au lieu de vous mettre votre ridicule en pleine face. Je serais ému d’une telle acceptation de la défaite de votre part. Je ne crois pas la cause sociale comme étant perdue, où je ne serais pas ici à perdre mon temps.Je crois surtout que, dans ce dit mouvement, il y a plein de mauvais leaders qui empêchent le mouvement social de, non pas se radicaliser, mais de mettre sur la table des idées qui auraient peut-être une chance de marcher. Ou d’avouer qu’il n’y a peut-être rien à faire, le peuple étant trop confortable dans sa petite misère.

Je ne crois pas qu’il n’y ait rien à faire. Je ne siège à aucune instance de cette Alliance Sociale, mais à mon avis, comme souvent, ce n’est pas l’apathie du peuple qui est en cause cette fois -80% des Québécois voudraient voir Charest dans la plume et le goudron-, mais bien le faible leadership. Des idées, des exemples de succès populaires, il y en a, partout dans le monde. La volonté de prendre le temps de mieux organiser la chose, l’est-elle, ici chez-nous?

Et surtout, ce refus perpétuel d’embrasser l’humilité après l’humiliation. Ce n’est pas que la droite qui est responsable des reculs vécus par le peuple chez-nous : la droite surfe sur l’orgueil de la gauche.

Et vous direz bien ce que vous voulez. Perdre cinq à un, c’est perdre quand même. Arrêtez de me citer Pierre de Coubertin et l’important c’est de participer, quand la défaite ramène tout un peuple en arrière, je vous citerai un chanteur pop qui disait :

D’la marde, t’auras beau remixer ça comme tu veux et autant qu’tu veux, ça restera toujours d’la marde.

J’en ai déjà assez de me faire bourrer d’inepties par la droite économique, alors me faire bourrer par la gauche, c’est le boutte de la….

Devant le miroir, chère Gauche, et ça presse! Un moment donné, il faut que la défaite fasse mal, pas mal au point de décourager, mais mal au point de dire,  comme disait une personne que j’aime beaucoup : on se crache dans les mains et on repart sous de meilleures bases.

C’est ce que je te souhaite, Gauche…


Responses

  1. "Et même eux doivent se demander, voyant que la victoire ne fut que partielle, s’ils n’auraient pas dû continuer un peu la bataille"

    Mon cher Bondo, j’étais de la partie en 2005 et les étudiants voulaient continuer. Il fallait être au Medley un certain soir d’assemblée pour comprendre. La FEUQ nous a vendu. Celui qui a eu l’odieux de venir se faire huer devant la foule pour annoncer l’entente baclée se nommait Farouk Karim… et il avait sa face sur les pancartes électorales du PQ pour la partielle dans Outremont en décembre de la même année. Les associations étudiantes comme la FEUQ sont à l’image de ces grands syndicats que tu dénonces. Des carriéristes, même à cet âge…

  2. Très très bon texte.
    Ça fait plusieurs fois que je vous lis. Vous êtes excellent ma foi.
    Jocelyn Desjardins


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: